CARTOGRAPHIES

CARTES STELLAIRES/CARTES DU CIEL

 

Dans le CNRTL (2005), la cartographie est définie comme « théorie et technique de l'établissement des cartes géographiques », « réalisation des cartes » et par extension comme la « représentation par schémas de phénomènes physiques ». Dans mon travail artistique et théorique, je définis la cartographie comme l’établissement de cartes me permettant de présenter visuellement mon questionnement doctoral et des réflexions philosophiques. Certaines sont fixes et d’autres sont mises en mouvement, je les qualifie alors de modélisations animées.

 

La particularité de ces cartographies, c’est qu’elles sont générées à partir « d’expérimentations artistiques » réalisées à l’aide de minéraux que je dispose sur une surface lumineuse. Ces minéraux sont ensuite photographiés et modifiés sur Photoshop pour me permettre d’évoquer des objets célestes, point de départ essentiel à la visualisation et la matérialisation de mes réflexions. Dans le sillon de Deleuze et Guattari (Mille Plateaux,1980, p.20), je considère que la carte est « tout[e] entière tournée vers une expérimentation en prise sur le réel [elle] ne reproduit pas un inconscient fermé sur lui-même, elle le construit », elle ne représente pas juste le questionnement, elle l’active. La cartographie est ainsi un moyen de penser sur le terrain de l’art et non juste abstraitement par le langage et l’écriture philosophique. Ces cartographies peuvent être imprimées sur des petits ou des grands formats de papier. Elles peuvent également être visibles sur des écrans ou des projections quand elles sont animées (modélisations).

TROU NOIR_horizon des événements